L'opération de la presbytie

L’opération de la presbytie permet de rétablir le pouvoir accommodatif de l'œil. En effet, au fil du temps, l'œil ne réussit plus à régler sa focale, processus identique à l’autofocus d’un appareil photo, et il est de plus en plus difficile de voir nettement de près. L’opération de la presbytie proposée dépendra de votre âge et des éventuels troubles visuels qui lui sont associés.

Qu’est-ce que la presbytie ?

Cette diminution naturelle de la vue débute généralement vers l’âge de 45 ans. Elle évolue par paliers et se stabilise avant 60 ans.  D’un point de vue anatomique, la presbytie s’explique par un grossissement et un durcissement du cristallin qui vont entraîner une baisse de sa souplesse.

La presbytie se mesure en dioptrie et est comprise entre +0,25 à +3,50.

Comment corriger une presbytie ?

La presbytie se corrige par :

  • Le port de verres convexes si la presbytie est isolée ;

  • Le port de verres progressifs (verre offrant différentes puissances de correction) si la presbytie est associée à un autre trouble de la vision ;

  • Une chirurgie laser de la presbytie ou par la mise en place d’implants intraoculaires.

L'opérations de la presbytie

Il existe différentes opérations de la presbytie dans lesquelles aucune douleur n’est ressentie.

En fonction du trouble visuel associé et de l’âge, la correction de la presbytie se fait par chirurgie laser ou implant intra-oculaire multifocal.

  • Avant 45-50 ans, la presbytie sera traitée par chirurgie laser (Lasik) (Laser Assisted In-Situ Keratomileusis)  ou PKR

 

  • Après 45-50 ans, il sera nécessaire de remplacer le cristallin naturel ayant perdu ses capacités physiologiques d’accommodation par un cristallin artificiel (lentille multi-focale)

 

  • La presbytie de l’emmétrope ou de l’hypermétrope faible (jusqu’à +3D) se corrige le plus souvent par laser. La correction peut se faire en bascule (avec œil directeur corrigé en vision de loin et œil dominé corrigé en vision de près avec myopie induite de -1,5 à -2D) ou en multifocalité (technique dite du « Presbylasik » où chaque œil est corrigé en vision de loin et de près) ;

 

  • La presbytie chez le fort hypermétrope (au-delà de +3D) sera opérée préférentiellement par implants multifocaux (cristallin artificiel corrigeant plus d’une distance de vision), et ce surtout après 50 ans.

 

Le risque lié à une opération de la presbytie est le risque infectieux comme dans toutes chirurgies. Cependant, il est fortement minimisé grâce au traitement et renouvellement de l’air dans les salles opératoires et le traitement antibiotique prescrit après l’intervention.

Pour toutes précisions sur les différentes étapes d’une opération de la presbytie, n’hésitez pas à consulter notre FAQ.