Le Centre

L'accueil

Le Centre Ophtalmologique Monterey est un centre exclusivement dédié à la chirurgie des troubles visuels imposant le port de lunettes ou de lentilles de contact (Chirurgie correctrice des troubles visuels = Chirurgie Réfractive). Fondée en 2017 par des chirurgiens formés en France qui possèdent une expérience de nombreuses interventions.

L’excellence impose aussi une totale sécurisation des procédures, qu'elles soient opératoires ou péri-opératoires (blocs, traitement de l’air, stérilisation, traçabilité, maintenance et entretien des matériels). Ces procédures sont en permanence réactualisées par les normes réglementaires et les acquis les plus récents de la spécialité.

La volonté du Centre est de proposer le meilleur de la technologie avec le maximum de sécurité pour assurer une efficacité optimale pour la plus grande satisfaction des patients.

 

Le bloc opératoire

La sécurité des patients est un des objectifs prioritaires du Centre Ophtalmologique Monterey, elle passe par le choix des normes les plus strictes en matière d’asepsie et de contrôle de l’air.

Ainsi, le Centre dispose d'un bloc opératoire avec une centrale de contrôle de l’air : régulation permanente de la température (18°), de l’Hygrométrie (45%) et renouvellement (600 volumes par heure). L’air est traité par flux laminaires et filtres absolus placés sur les entrées d’air. Il est renouvelé par des extracteurs placés dans les blocs mais aussi dans les couloirs de circulation garantissant ainsi son évacuation mais aussi un gradient de pression décroissant entre blocs et couloirs participant activement à l’asepsie.

Nous conservons, dans nos archives, une traçabilité complète de chaque procédure : patient, chirurgien, date et heure, temps de procédure, matériel utilisé avec témoins de stérilisation pour les matériels stérilisés et numéros de lot pour les matériels à usage unique. Indispensable, cette démarche garantit la responsabilisation totale de nos chirurgiens et de nos patients et répond à notre volonté de transparence.

Le matériel diagnostic et d'exploration​

 

Le Centre possède tout le matériel nécessaire à la réalisation d’une consultation pré-opératoire complète de chirurgie réfractive, préambule indispensable à toute indication chirurgicale.

Ainsi, il est équipée de deux unités de consultation permettant la mesure du trouble visuel motivant la consultation (la réfraction), la mesure de la Tension Oculaire, l’examen anatomique au biomicroscope de l’œil et le fond d’œil.

Plus spécifiquement à son activité, le Centre possède un topographe-aberromètre. Ce dernier est nécessaire au bilan d’opérabilité des patients candidats à une chirurgie réfractive (recherche de contre-indication, notamment le kératocône) ainsi qu’au choix du traitement le mieux adapté à chaque cas en fonction de leur potentiel d’effets secondaires post-opératoires (halos nocturnes pour les pupilles larges par exemple).

La Station Zyoptix de Bausch and Lomb* regroupe deux appareils de mesure : un topographe cornéen, l’Orbscan* et un aberromètre, le Zywave*.

L’Orbscan TM IIz est le topographe cornéen le plus diffusé car le plus complet (mesure sur 9000 points et 11 cm de diamètre cornéen). Cet examen renseigne sur la forme de la cornée (plus ou moins bombée ou plate) et surtout sur sa régularité et sa symétrie. Il couple les avantages d’un topographe cornéen standard en réalisant une cartographie kératométrique classique de la face antérieure de la cornée avec les données d’élévation de cette même cornée (face antérieure et postérieure) et une carte pachymétrique (épaisseur).

Le Zywave* est un instrument de mesure aussi appelé analyseur de front d’onde. Il permet de mesurer, sur près de 100 points, les défauts visuels (ou aberrations) du patient et de les représenter sous forme de cartes. Dans plus de 95% des cas, les aberrations de l’œil mesurées sont non pathologiques et même considérées comme normales dans la mesure où elles sont certainement bénéfiques à une perception visuelle correcte. A l’inverse, pour 4% des patients, ces aberrations sont néfastes et responsables le plus souvent de signes fonctionnels (éblouissements et halos la nuit) qui risquent d’être majorés par la chirurgie. Dans ces cas, les données aberrométriques fournies par le Zywave permettent, via un logiciel de programmation (Zyoptix*), de guider les ordres de tir du laser 217Z de la même marque : il s’agit de traitements personnalisés spécifiques autorisant dans le même temps la correction du trouble réfractif et des aberrations optiques et donc un traitement source de moindres effets secondaires post-opératoires.

 

Le topographe Sirius de Schwind combine un appareil de photographie rotatif de Scheimpflug avec un topographe à disque Placido. Il analyse le front d’onde cornéen, la topographie des surfaces antérieures et postérieures de la cornée avec leur courbure tangentielle et sagittale ainsi que la chambre antérieure.

 

La combinaison d’un appareil photo rotatif de Scheimpflug et d’un topographe autorise une analyse rapide et tridimensionnelle de toute la cornée et de la surface antérieure – ceci en une seule étape. En moins d’une seconde, le Sirius procède à la saisie de la surface antérieure de la cornée. Avec une résolution élevée (un micromètre), le système enregistre même les irrégularités les plus fines de la surface de la cornée, offrant un diagnostic des aberrations particulièrement précis.

Les lasers

Le Laser Wavelight Allegretto : Sa technologie repose sur un mode de délivrance très rapide du faisceau laser en spots de 0,95mm (scanning spot) et sa particularité réside sur son mode de photoablation asphérique en standard ce qui minimise les effets secondaires post-opératoires (diminution des aberrations sphériques induites par un traitement standard, comme les halos nocturnes et éblouissements). Cette asphéricité programmée peut aussi être modifiée en fonction des indications permettant ainsi la correction de la presbytie de façon plus reproductible (presbylasik) et l’obtention de cornées plus régulières et prolates au cours des traitements guidés par la topographie.

Le Laser Femtoseconde Intralase : pour le traitement Lasik tout laser (découpe du capot cornéen par le laser femtoseconde et sculpture de la cornée par le laser Excimer). Outre la précision et la sécurité de la découpe du capot cornéen, il permet de traiter des myopies plus fortes et des cornées fines (préservation d’un mur cornéen postérieur de plus de 250µ avec un capot de 100µ au lieu de 130µ avec un microkératome conventionnel).

Copyright Novartis 2018

© 2019 par Centre Ophtalmologique Monterey

Les informations données sur ce site ne peuvent pas remplacer une consultation chez l'ophtalmologiste.

En cas d'urgence : appelez le 112. In case of Emergency : call 112 immediately.