Tout savoir sur l’opération au Lasik

Une opération Lasik signifie « Laser Assisted In situ Keratomileusis ». Technique de référence pour corriger les défauts réfractifs de l'œil, la chirurgie Lasik a été introduite après le laser Excimer de surface, au début des années 90. Comment se déroule cette chirurgie laser ? Et surtout, quels sont les suites opératoires et les risques d’une opération laser par la technique Lasik ?

Étapes et avantages d’une opération Lasik

L’opération Lasik se décompose en trois étapes réalisées sous anesthésie locale par collyre :

-   La découpe d’un volet cornéen superficiel (entre 100 et 130µ) ;

-   Un traitement par laser Excimer (laser à excimères) du défaut de vision par sculpture de la cornée ;

-   La repose du volet cornéen.

Les défauts optiques pouvant être corrigés grâce à une opération au Lasik sont la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.

Les avantages de ce laser intra-cornéen par rapport aux techniques de remodelage cornéen en surface (PKR, LASEK, EpiLASIK, etc) sont nombreux.

Le Lasik est, lorsqu’il est possible, préférable aux techniques de remodelage de surface pour le confort du patient car :

  • La gêne dure quelques heures seulement ;

  • La récupération est atteinte en moins de 12 heures.

Ce sont les examens préopératoires, et surtout les éventuelles contre-indications (cornées fines et/ou asymétriques, kératocône), qui conditionnent le choix de la technique.

Les résultats visuels à moyen et long terme (après deux mois) sont identiques entre une opération au Lasik et les autres techniques de chirurgie réfractive.

Opération au Lasik : quels sont les effets ressentis et les risques ?

Rapide (moins de 30 minutes) et sans douleur, l’opération laser par la technique Lasik se réalise généralement sur les deux yeux en même temps.

Le risque infectieux d’une intervention laser au Lasik est minimisé grâce aux procédures de qualité, au système de traitement et de renouvellement de l’air installé dans le bloc opératoire et les traitements antibiotiques prescrits.

Après l’intervention, pendant la phase de cicatrisation, l’œil gratte, pique, larmoie pendant 4 à 5 heures maximum. Dès le lendemain, vous retrouverez une bonne vision.

 

Les effets secondaires d’une opération Lasik sont principalement une sécheresse oculaire plus ou moins importante (surtout chez la femme de plus de 50 ans) mais régressive en quelques mois. Dans les cas de fortes myopies avec des patients à larges pupilles, il est possible de voir des halos nocturnes pendant quelques mois.

La récupération totale après une opération au Lasik peut prendre plusieurs jours. Surtout dans les traitements correcteurs d’hypermétropie et de presbytie.

Si à l’issue de la période normale de cicatrisation (entre 1 et 3 mois), le résultat visuel n’est pas complet, principalement dans les cas de forts défauts visuels, il sera possible d’intervenir à nouveau pour corriger le défaut visuel résiduel.

Statistiquement, quel que soit le trouble optique corrigé, le taux de retouche est inférieur à 15%.

Après l’opération au Lasik qui est une intervention au laser intra-cornéen, n’hésitez pas à vous informer sur la technique de surface PKR (PhotoKératectomie à visée Réfractive)