L'opération de la myopie

L’opération de la myopie permet de corriger un œil trop long ou trop convergent à l’origine de la formation d’une image floue de loin. Toutes les myopies, de faible à forte, peuvent bénéficier d’une opération.

Qu’est-ce que la myopie ?

On distingue trois sortes de myopie : la myopie axile, la myopie d’indice et la myopie de courbure. Dans toutes ces situations, les rayons lumineux permettant la formation d’une image ne peuvent pas atteindre la rétine, la membrane tapissant le globe oculaire. En se formant en avant du plan rétinien, la vision de l’image est floue.

Plus la myopie est forte, moins le sujet voit bien de loin et plus il est obligé de rapprocher les objets pour les voir nets de près.

L’évaluation d’une myopie est obtenue grâce à la puissance optique mesurée en dioptrie et l’acuité visuelle de l'œil se mesurant en dixième.  Par exemple, un œil myope qui est corrigé avec une lentille ou un verre correcteur ayant une dioptrie de -0,5D voit net et sans correction un objet situé au maximum à 2 mètres puisque 1/0,5 = 2.

Comment corriger une myopie ?

La correction de la myopie a pour objectif de repousser l’image de l’objet vers l’arrière pour qu’elle se forme sur la rétine.

La vision nette peut être obtenue par :

  • Le port de verres de lunettes ou de lentilles de contact concaves ;

  • Le remodelage du centre de la cornée par une chirurgie de la myopie au laser pour diminuer la convergence globale de l’œil ;

  • Une opération de la myopie consistant à mettre en place des lentilles intraoculaires.

L'opérations de la myopie

L’opération de la myopie repose avant tout sur le Lasik (Laser Assisted In-Situ Keratomileusis), la technique de référence en chirurgie réfractive par laser, consistant à modeler  la cornée pour corriger sa courbure.

Toutes les myopies jusqu’à -10 D, qu’elles soient associées ou non à un astigmatisme, peuvent, sauf contre-indications cornéennes particulières (forme et épaisseur), être traitées par une opération de la myopie au Lasik.

L’opération de la myopie n’occasionne pas de douleurs mais des effets secondaires liés au traitement par Laser (sécheresse oculaire, vision momentanément troublée et perception de halos).

Au-delà de -10 D, l’opération de la myopie forte sera impossible et les lentilles intraoculaires seront recommandées :

  • Avant 45-50 ans, il est recommandé de positionner des implants intraoculaires réfractifs « phakes » qui vont préserver l’accommodation (capacité à faire la mise au point sur les objets rapprochés) par la conservation du cristallin naturel ;

  • Après 45-50 ans, il sera nécessaire de remplacer le cristallin naturel ayant perdu ses capacités physiologiques d’accommodation par un cristallin artificiel.

Les risques d’une opération de la myopie sont essentiellement, comme dans toutes chirurgies, liés à la survenue d’une infection. Cependant, un système de ventilation et de traitement de l’air dans les blocs opératoires et la prescription d’un traitement antibiotique permettent de réduire significativement ce risque.

Si vous souhaitez bénéficier d’une opération de la myopie et que vous avez une presbytie ou un astigmatisme associé, n’hésitez pas à consulter nos pages dédiées.